vendredi 26 mars 2010

Monter la GoPro HD sur une aile de kitesurf

Note : Gardez à l'esprit que toute modification apportée à votre kite peut influer sur le comportement de l'aile et vous mettre en danger
Assurez-vous qu'il n'existe aucun risque de blocage des lignes (arrières pris dans le montage) pouvant induire des kiteloops involontaires.. induisant des kiteloops involontaires...



Edit : voir aussi l'article :GoPro HD Kite Line Mount : le retour !


Pas évident de prime abord de monter la GoPro HD sur une aile de kite.

Certes il est facile d'embarquer la caméra avec les montures adhoc pour une vue en inside (systèmes de supports sur le casque, ou harnais...).

Mais beaucoup souhaitent pouvoir déporter la caméra pour figurer eux-mêmes sur la vidéo.

Revue de détail de quelques possibilités.

Commençons simplement, en cherchant à fixer la caméra sur l'aile directement.
La plupart des ailes ont un boudin central qui n'est pas lié à la toile sur toute sa longueur. Il devient alors facile d'y accrocher un support de GoPro, via par exemple le Vented Helmet Strap original de chez GoPro (inclu dans la version helmet), ou bien encore en bricolant un strap soi-même.

Je n'en dis pas plus, les images ci-dessous me paraissant claires :
Le Vented Helmet Strap :


Petit schéma de l'aile, le cercle bleu indiquant le boudin central sur lequel vous pouvez effectuer le montage.

Cette disposition donne un sympathique effet de vue aérienne. Toutefois la hauteur de prise de vue conjuguée au grand angle conviendra plus à situer le cadre de l'action (paysage...) qu'à filmer l'action elle-même.

Pour parvenir à voir gestes techniques et gerbes d'eau, il sera indispensable de se rapprocher.

Pour cela on va fabriquer un support pour la GoPro.
Celui-ci sera fixé sur les lignes d'avant, après le système de dépower, à l'endroit où les lignes dessinent un V.
Petit schéma :

Voici maintenant le support imaginé par GoPro Hacks plus en détail :

Sa réalisation est très simple et rapide. Nous avons utilisé pour ce montage un tube en alu d'assez petit diamètre (disponible en récupe ou magasin de bricolage). Vous pouvez utiliser d'autres matériaux que l'aluminium.

On découpe 2 longueurs de tubes, une d'environ 4 cm et l'autre d'environ 7 cm. Ces mesures seront à adapter au V de vos lignes d'avant et à la position que vous souhaiterez donner au support. On vous fait confiance !

Après réflexion, il est sans doute judicieux de remplacer la barre d'aluminium centrale de notre prototype par un tube de diamètre environ 2 fois supérieur aux tubes transversaux.
On perce alors ce tube à ses extrémités au diamètre des tubes transversaux de manière à ce que les bords des perçages soit au moins à 0,5 cm de l'extrémité du tube. Il ne reste plus qu'à passer les tubes transversaux dans ces trous et à les coller pour qu'ils restent en place. L'avantage est une meilleure rigidité et la possibilité de monter la GoPro via un Handlebar seatpost Mount. Pratique et ça économise un support autocollant.

Ancienne méthode : On a aussi besoin d'une barre d'aluminium d'environ 11 cm de longueur. Encore une fois de l'aluminium en raison du poids, mais vous êtes libres de choisir d'autres matériaux.
Si vous achetez en magasin de bricolage, considérez l'opportunité de prendre un profilé d'alu en T  à la place d'une règle plate, cela offrira plus de rigidité.
L'alu est un matériau tendre et la partie centrale du support ne sera donc pas très rigide dans le cas d'une simple règle plate en alu. Mais à priori le système ne recevra que peu d'efforts et cela ne devrait pas poser de problème. Donc à voir en fonction de ce que vous êtes en mesure de récupérer et de vos besoins.


On réalise une fente longitudinale dans chacun des tubes d'aluminium, suffisamment grande pour y emmancher la barre centrale.

Pour le système d'attache sur les lignes, on réalise une queue de cochon avec du fil de fer rigide.
Des cintres en fer rigides (pas ceux qui se tordent dès qu'on met un jean dessus !) doivent pouvoir faire l'affaire, de notre côté nous avons utilisé des studs de récupération qu'il a fallu chauffer pour en faciliter la mise en forme. Les séchoirs à linge sur pied sont aussi une bonne source de récupération.
L'utilisation d'une pince à bec fin permet de donner avec une relative précision l'angle et la taille voulue.

Il ne reste plus qu'à noyer les tubes d'araldite pour solidariser l'ensemble en aluminium, mais aussi sceller les queues de cochon à chaque extrémités des tubes.
Enfin, coller une monture GoPro adhésive, via la mousse double face, ou bien si vous souhaitez la laisser à demeure avec de l'araldite ou de la colle contact (néoprène).

La mise en oeuvre sur les lignes est simple, rapide et sécurisée grâce aux queues de cochon. On présente le fil à l'intérieur de la queue de cochon, puis on tourne jusqu'à ce que la ligne soit bien à l'intérieur de la spirale.

Pensez évidemment à bien observer le comportement du support à terre, repérer des problèmes éventuels.. On n'a pas envie que vous passiez la nuit sur l'eau !

Toutes questions via les commentaires SV P, et n'hésitez pas à nous soumettre vos réalisations persos et vos améliorations !

On attend vos vidéos !

12 commentaires:

Anonyme a dit…

est ce que le fait que les "queues de cochon" ne font qu'enrouler les lignes, est-ce que ceci permet le maintient du support dans la même position?
merci d'avance pour la réponse!

GoPro Cameras Hacks & astuces a dit…

En utilisation, les lignes sont tendues et le support prend donc naturellement sa place pour peu qu'on ait bien calculé la longueur des tubes.

Sous la tension, les lignes deviennent rigides : tu peux donc faire un essai en prenant deux baguettes que tu positionnes en V -comme les lignes-, et tu verras que le support ne descend pas plus bas que l'endroit où la largeur du V correspond à la longueur des tubes (je ne sais pas si je suis clair, là... ^^ ).

Bref, pour faire court, le trapèze dessiné par le support ne peut correspondre qu'au même trapèze existant sur la ligne, empêchant le déplacement le long des lignes.
On a donc supprimé tous les axes de liberté du support.

Il faut donc bien mesurer le V des lignes pour repérer l'emplacement où l'on va mettre le support (distance par rapport aux rider), et la tenue doit être suffisante.

Tu peux si tu le souhaites changer le mode de fixation, pour ma part je ne connais pas l'effet qu'aurait le pincement des lignes sur ces dernières en terme de solidité, n'hésite pas à nous faire un retour sur ta réalisation et tes choix retenus !

Anonyme a dit…

merci bcp pour la réponse, je vais me mettre au boulot de suite!
je vais à l'almanarre pendant les vacs de Pâques ,et sinon ce sera pour les vacances d'été!!

GoPro Cameras Hacks & astuces a dit…

Le bricolage est assez simple, n'hésite pas à le tester déjà à la maison en statique "pour voir".

Attention à ne pas laisser d'arêtes coupantes, une fois mises en place les lignes restent dans le tortillon, mais on n'est jamais trop prudent, donc bien arrondir (petite lime) tout ce qui est un peu vif, ça vaut mieux que de se retrouver avec des lignes abîmées ;)

On attend vos essais vidéos !

Anonyme a dit…

Super comme idée! Merci du conseil, je pars samedi en vacance, j'ai juste le temps de "fabriquer ça demain" et de vous montrer le résultat au retour... :-)

Encore merci pour ce super site!

GoPro Cameras Hacks & astuces a dit…

On attend avec impatience les résultats !
Bonnes vacances :)

thermik a dit…

salut perso j'ai fait un système similaire , et bein la caméra est super instable , tous les chocs qu'on prend sur l'eau sont quasiment répercutés au niveau des avants , du coup ça bouge de folie sur l'axe des avants .
Dans l'idéal il faudrait arriver à stabiliser avec les arrières mais cette solution ne me plait pas , ( en cas de largage on est dans la merde ...

GoPro Cameras Hacks & astuces a dit…

Bien sûr il faut éviter tout bricolage qui pourrait mettre en danger le rider.
Si ça vibre trop tu peux essayer de jouer sur la position de ta monture en la remontant sur tes lignes : leur poids et leur élasticité permet d'absorber une partie des vibrations, et l'effet de recul du grand angle atténue le ressenti au visionnage. Sans compter l'écartement plus important qui est plus favorable à une monture stable.


un travail de stabilisation en post-prod aide parfois un peu aussi.
Après la solution n'est pas "parfaite" c'est plus un moyen d'intégrer des séquences avec un point de vue qui change, parmi d'autres séquences...

fanta78 a dit…

Salut à tous,

J'ai de mon coté également bricolé une fixation pour les avants, avec du tube électrique pvc et des goupilles. Ca a plutôt bien marché, très stable.

Détails ici : http://fanta78.lasnespace.com/2009/kitesurf-fixer-une-camera-sur-le-kite/

The Dude a dit…

bonjour, j'ai 2 ailes de kite: une F-one Volt 11m et une Flexifoil Proton 9m. sur ces 2 ailes, les boudin central est cousu sur toute la longueur du spi? avez vous une technique pour fixer la gopro dessus?

merci

GoPro Cameras Hacks & astuces a dit…

Non, désolé...

Cela parait difficile de faire quelque chose à la fois fiable et qui ne demande pas de modifier l'aile ou ne risque pas de l'abîmer.

Cependant peut-être certains ont été mieux inspirés, ils peuvent nous envoyer les photos de leurs réalisations : gopro.hacks@gmail.com

Étienne Loridon a dit…

Bonjour,
Je souhaite fixer ma caméra sur mon aile a l'aide du vented helmet.
Comment avez vous fait exactement pour le fixer autour du boudin ?
(Mon boudin n'est pas cousu jusqu'en haut.)

Merci pour votre réponse